Le mode de production




Le Vin paillé est un produit tout à fait exceptionnel :


D'abord, la récolte des meilleures grappes se fait à la main. Elles sont délicatement déposées sur des claies doublées d'un lit de paille avant d'être mises à sécher dans un local aéré pendant au moins six semaines.

Lors du passerillage, le raisin perd les deux tiers de son volume en eau et se concentre en sucre et en arômes.

En définitive, il ne faut pas moins de 7 à 8 Kg de raisins pour produire 1 litre de vin paillé !    

A l'approche de Noêl, les raisins sont pressés.

Le vin paillé est ensuite élevé sous le contrôle de l'oenologue pendant plus de 2 ans avant d'être mis en bouteille.